top of page

L'Adaptation au Changement Climatique ? Une Priorité Croissante dans la rénovation énergétique.

En ce début d’année 2024, le 3ème plan national d'adaptation au changement climatique prend forme avec l'implication active des ministères et des représentants du monde économique. Sous la direction des ministres de l’Économie et de la Transition écologique, des discussions intenses ont eu lieu pour aborder les défis urgents que pose le changement climatique aux entreprises et à la société dans son ensemble.


Le récent rassemblement initié par le ministre de l'Économie, Bruno le Maire, et le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, le mardi 23 janvier 2024, met en lumière l'importance cruciale d'intégrer l'adaptation au changement climatique dans toutes les facettes de notre économie. Ces discussions ont révélé des défis majeurs, mais aussi des opportunités pour repenser notre approche de la construction, de la rénovation et de la gestion des risques climatiques.



Aujourd’hui, l'urgence climatique est devenue une préoccupation majeure, avec l'augmentation des températures et des événements météorologiques se multipliant, il est devenu impératif de repenser les stratégies de construction et de rénovation afin de s’adapter à ce nouvel environnement.


Face à cette réalité qui s’impose à nous, des questions cruciales émergent quant à l'avenir du renouvellement urbain. Les entreprises du bâtiment sont confrontées à une transformation de leurs stratégies.


Le constat est clair : si la rénovation énergétique a longtemps été au cœur des préoccupations, celle-ci ne suffit plus; il est désormais nécessaire de concevoir et transformer les bâtiments/ infrastructures de façon résiliente en étant capables de faire face aux vagues de chaleur et à d'autres phénomènes météorologiques.

Cette évolution est cruciale pour protéger nos communautés et nos infrastructures contre les effets du changement climatique.


“ Il est indispensable de ralentir le réchauffement climatique. Il est tout aussi indispensable de s’adapter dès maintenant à ses conséquences, que nous constatons déjà : canicules, sécheresses, inondations, fortes tempêtes, submersions marines, etc. Notre transition écologique marche sur deux jambes : l’atténuation d’une part, et l’adaptation d’autre part.

C’est le rôle de l’Etat d’anticiper pour protéger. Le cadre de consultation présenté aujourd’hui et les premières mesures annoncées, concernant la résilience

des grandes infrastructures d’énergie et de transport, les prêts verts garantis par l’Etat et l’adaptation des bâtiments de l’Etat, doivent y contribuer. Les entreprises et les représentants des salariés doivent pleinement se saisir des enjeux d’adaptation pour que nous construisions avec eux les meilleures solutions face aux effets du changement climatique.”

Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la de Souveraineté industrielle et numérique


Selon le baromètre “Harris Interactive” publié le jeudi 15 février 2024, la rénovation énergétique des bâtiments arrive en tête des préoccupations des habitants (82%) des QPV (Quartier prioritaire de la politique de la ville).

Face à l'enjeu, le gouvernement a lancé fin 2022 le dispositif "Quartiers résilients", doté de 250 millions d'euros, pour aider 49 quartiers à s'adapter au changement climatique en luttant contre les îlots de chaleur (appelés aussi bouilloires thermiques).


Les échanges se poursuivront dans le cadre de l’élaboration du plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC). Le projet de PNACC sera officiellement soumis à consultation en mars pour un objectif de finalisation à l’été. [DC1] 


A Paris, le climat de 2050 pourrait s'apparenter à celui de Séville, avec plusieurs semaines de canicule par an, selon les prévisions des experts.




Plutôt que d'envisager l'avenir sous l'angle de la gestion des risques sanitaires liés au climat, Anne-Laure Legendre, enseignante-chercheuse à l'université de Versailles Saint-Quentin, préconise de penser d'abord au vécu des habitants et à ce qui fait leur bien-être.




Novethic


“ Le changement climatique, si on ne s’y prépare pas, c’est l’appauvrissement de notre pays et de notre base productive, donc de nos solidarités et de notre mode de vie. Sans renoncer à baisser nos émissions, nous devons adapter la vie de la Nation à ce monde qui change. Pour ce faire, nous travaillons à une stratégie publique, le Plan national d’adaptation au changement climatique, qui paraîtra dans quelques semaines et qui aura un fort volet sur les activités économiques et le travail. [...] Acteurs de notre économie, les entreprises et les travailleurs doivent aussi être acteurs de notre écologie.”

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires


C'est dans cette optique, qu’aujourd’hui Alter Watt a élargi son champ d’action en s’inscrivant pleinement dans cette dynamique d’adaptation environnementale. 


Alter Watt agit depuis plusieurs années comme un partenaire dans l'adaptation aux défis posés par le réchauffement climatique des bâtiments des clients qu’elle accompagne. L’entreprise ne se limite désormais plus uniquement à la rénovation énergétique, mais embrasse également l'urgence

de la résilience en s'adaptant à ce paysage de mutation en proposant un accompagnement personnalisé pour les propriétaires et les gestionnaires de bâtiments. À travers cette approche, l'entreprise développe et offre des solutions, des propositions sur mesure, intégrant les meilleures pratiques en matière d'adaptation et de protection contre les impacts négatifs du climat en évolution.


Cette transition vers une approche plus holistique de la rénovation urbaine reflète l'engagement croissant envers la durabilité et la résilience dans le secteur de la construction. En plaçant l'adaptation au changement climatique au cœur de ses préoccupations, Alter Watt s’est significativement transformé dans une approche actuelle et future personnalisée dans sa façon d’accompagner les bâtiments construits et rénovés.

Dans cette optique, voici comment Alter Watt intègre différentes stratégies d'adaptation au changement climatique/environnemental :


  • Alter Watt propose la Systématisation de l’étude du confort d’été dans votre audit, avec un module confort d’été dans notre modèle de Simulation thermique dynamique.

  • La préconisation d’isolants avec un fort déphasage, avec les matériaux à utiliser comme par exemple la fibre de bois.

  • La préconisation d’usage comme le Free Cooling, méthode de ventilation intensive consistant à refroidir un bâtiment par ventilation en utilisant l'énergie gratuite de l'air extérieur lorsque la température extérieure est inférieure à la température intérieure du bâtiment.

  • Installation de climatisations 

  • Recommandations sur la gestion des apports solaires par l'installation de films (et non pas filtres) solaires ou de volets

  • La mise en place de volets type pare-soleil (pour créer un masque solaire) et de la végétalisation des toitures. Les plantes jouent un rôle important dans la régulation thermique. Elles prélèvent l'eau dans la terre et s'évaporent au niveau des feuilles, agissant comme un climatiseur naturel. Toutefois, le choix des plantes est crucial pour éviter d'augmenter excessivement l'humidité relative de l'air.

  • La préconisation des auvents solaires permettant de limiter les apports solaires tout en produisant de l'électricité !

  • La pose de capteurs de températures et d'humidité afin d'observer le confort d'été


La transition vers une société résiliente face au changement climatique nécessite donc une approche globale et proactive, tant dans la politique gouvernementale que dans les pratiques des entreprises. Cet engagement en faveur de la rénovation énergétique et de la résilience des bâtiments, illustré par des initiatives telles qu'Alter Watt, témoigne de la prise de conscience collective des défis climatiques. 


En intégrant ces stratégies d'adaptation dans la rénovation urbaine, nous pouvons construire un avenir dans lequel la durabilité et le bien-être des citoyens sont au cœur de nos priorités.


66 vues0 commentaire

Comments


bottom of page